Fiche : les 5 espèces domestiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiche : les 5 espèces domestiques

Message par Stardust_Lee le Dim 19 Juin - 16:01

Les 5 especes domestiques


/!\ Cette fiche est réalisée par le Hamsters Club Francophone et ne peut en aucun cas etre partagée sans cette mention


NOTE PRÉALABLE

On voit souvent le mot "race" utilisé à la place d'"espèce". Une race, c'est une variété d'une espèce (par exemple du chien) qu'il est possible de croiser avec d'autres individus de la même espèces (d'autres chiens). Si l'individu d'une race est croisé avec la même race, on obtient 100% d'animaux de la race en question, ce qui n'est pas le cas s'il est croisé avec d'autres races. Il s'agit en fait d'un ensemble génétique fixé, qui englobe le physique mais souvent également d'autres facteurs (origine des lignées, caractère, santé, ...).

Il n'existe donc pas de race de hamster. On a des espèces et ensuite des variétés.


Pour garder la comparaison avec les chiens, cela donnerait ceci :

Canidés -> Hamsters
Chiens -> Hamster syrien
Renard -> Hamster russe
Etc. ... puis :
Berger allemand -> Pas de correspondance

Il existe beaucoup d'espèces de hamsters, dont cinq ont été domestiquées. Ces espèces existent encore actuellement à l'état sauvage. Deux d'entre elles sont assez proches pour être accouplées (russe et Campbell), cependant, les différences physiologiques entre les deux peuvent générer des soucis mineurs (stérilité des bébés) ou majeurs (mort de la mère à la mise-bas car bébés trop grands par exemple). Les hybrides de ces deux espèces, pourtant abondamment présents chez les grossistes, ont souvent une espérance de vie réduite (voir infos à la fin de cette fiche).



CARACTÉRISTIQUES COMMUNES

Tous les hamsters ont une forme assez près du sol, avec des pattes courtes pour courir vite en rasant le sol pour éviter les prédateurs.

Ils possèdent 12 molaires et 4 incisives, ces dernières poussent continuellement et s'usent en biseau. Celle du bas sont beaucoup plus grandes que celles du haut.

Ils ont deux poches dans les joues, appelées abajoues (ou bajoues) qui sont constituées d'une sorte de filet dans lequel la salive ne rentre pas (il n'y a donc aucune dégradation des aliments). Ils s'en servent comme sac-à-dos pour emporter la nourriture qu'ils trouvent sur leur chemin, des matériaux pour leur nid ou encore leurs bébés en cas de danger. Ces poches sont très extensibles et cela peut parfois être impressionnant, elles s'étirent jusqu'à la moitié du dos chez les syriens, un peu moins chez les nains.

Ils ont tous une queue courte, qui semble parfois inexistante chez les hamsters russe, roborovski ou chez les variétés à longs poils du hamster syrien.

Tous les hamsters ont une tendance solitaire plus ou moins marquée. Les hamsters syriens et chinois sont strictement solitaires à l'état naturel, et ne se rencontrent que pour procréer, il faut impérativement les loger seul dans leur habitat car les bagarres dégénèreront à coup sûr vers la mort de l'un ou des deux. Les hamsters russes, Campbell et robosovki vivent en petites colonies à l'état sauvage. En tant qu'animal domestique, il est conseillé de les laisser seul dans l'habitat plutôt que de tenter des groupes, qui peuvent facilement se solder par des blessures ou des morts, à cause d'un évident problème de place (territoire énorme dans la nature) et d'impossibilité de fuir (habitat fermé). Les bagarres peuvent survenir vite et sans que l'on s'en rende compte (les Campbell par exemple ont cette particularité d'attaquer le cerveau à l'endroit de la gestion de la douleur, pour éviter que l'autre ne se débatte ou ne crie...). Les éventuelles tentatives de cohabitation des hamsters nains doivent se faire avec des animaux de la même espèce uniquement, les différentes espèces n'ayant pas forcément le même langage corporel, cela peut vite mener à des bagarres. De plus, les espèces ne se côtoient pas dans leur milieu naturel.

Tous les hamsters sont des animaux nocturnes, ils ne s'activent qu'une fois la nuit tombée et dorment toute la journée. Il leur arrive de faire des petites excursions pipi-boire-manger dans la journée, mais ils sont généralement à moitié endormis, les yeux souvent clos ou mi-clos. Il ne faut pas les déranger lors de ces phases.

Il est difficile de fixer un type de caractère par espèce, chaque animal ayant sa propre personnalité. Il faut cependant noter que les hamsters d'animalerie n'ont pas été manipulés ni habitués à l'homme, ils seront donc généralement plus méfiants, voire peureux, auront plus vite tendance à mordre (par peur) et seront parfois moins faciles à manipuler que les hamsters adoptés chez des éleveurs amateurs (qui auront été manipulés et habitués). Il faut également noter que les femelles sont plus vives, plus actives et plus exploratrices que les mâles qui sont plus "lents", un peu plus enclins à supporter les câlins et qui dorment plus.

Ils ont tous beaucoup d'énergie, ce sont des animaux qui courent beaucoup à l'état sauvage. L'habitat doit être imposant, mais des sorties régulières sont nécessaires.




LE HAMSTER SYRIEN




Nom scientifique : mesocricetus auratus
Autres noms : hamster doré, hamster commun (on trouve aussi divers noms donnés aux variétés comme le hamster panda pour le noir à bande blanche, le teddy pour l'angora...)

Présentation et comportement:
Il vient à l’origine des régions désertiques d’Asie Mineure et des Balkans où il mène une existence solitaire, ne supportant pas la présence de congénères, sauf durant la période d’accouplement. Ils ont été attrapés puis reproduits en captivité, et diverses mutations sont apparues rapidement. Il a été aussi beaucoup utilisé comme animal de laboratoire.

C'est généralement le plus connu des hamsters domestiques, et celui qui a été élevé pour le show et la compagnie depuis le plus longtemps.
C'est également le plus grand des hamsters domestiques, ce qui facilite sa manipulation par rapport aux hamsters nains. Il pèse entre 100-110gr (hamsters d'animalerie) et 160-200gr (hamsters de show), parfois un peu plus; ils mesurent une quinzaine de centimètres.
Sa durée de vie se situe aux alentours de 2 ans - 2.5 ans.

Son rythme d'heures de sommeil et de réveil est très strict, contrairement aux hamsters nains qui semblent avoir tendance plus facilement à se lever un peu en début ou fin de journée. Il ne commence habituellement à s'activer qu'en fin de soirée (vers 20-21h pour les femelles, et 22-23h pour les mâles en été, souvent plus tard en hiver).

Le hamster syrien est souvent un peu plus pataud que les hamsters nains, un peu moins vif. C'est l'espèce la plus élevées par les éleveurs amateurs, il est donc souvent plus facile d'en trouver un d'élevage, qu'un hamster nain.

C'est le hamster qui présente le plus de variétés : des dizaines de couleurs, une dizaine de marquages et plusieurs types de poils.

C'est le seul hamster qui soit capable d'hiberner (hibernation réelle, à savoir : sommeil profond, pouls ralenti, réveil tous les 3-5 jours pour manger et boire), elle n'est cependant pas conseillée car les hamsters domestiques sont mal préparés pour hiberner sans problème. Ils peuvent ne pas se réveiller, ou mourir de fatigue, et ceux qui survivent peuvent mettre du temps à récupérer.




LE HAMSTER NAIN RUSSE




Nom scientifique : Phodopus sungorus sungorus
Autres noms : hamster dzoungare (ou djoungare), hamster de Sibérie (sibérien), autres noms pour les variétés (hamster saphir, ...)

Présentation et comportement:
Originaire des plaines de Sibérie, le hamster nain russe est la proie des des rapaces, il a donc pour comportement de peur de s’aplatir et attendre, ce qui en fait un animal peu agressif et plutôt placide.

Il s'agit d'une espèce dite "naine" arbitrairement (alors qu'il n'existe pas de hamster russe non-nain) et c'est le plus connu des hamsters nains. Il pèse environ 50gr et sa durée de vie se situe vers 1.5 an à 2 ans. Le hamster russe est plutôt rond et son poil est dense, ce qui, combiné avec sa petite taille, lui donne un aspect de peluche.

Une des caractéristiques du hamster russe est la mue hivernale, qui n'a pas forcément toujours lieu dans les conditions de détentions domestiques, et qui est dépendante des températures, mais aussi de la luminosité. Des animaux maintenant dans un endroit non chauffé et principalement éclairé par la lumière extérieure auront beaucoup plus tendance à faire la mue d'hiver qu'un animal maintenu dans un salon chauffé et éclairé.

Il existe plus d'une dizaine de couleurs, plusieurs marquages, ce qui donne beaucoup de variétés. La plupart de ces couleurs ont cependant été obtenues par des croisements avec le hamster de Campbell. En mutations pures russes, il n'en existe que 5.




LE HAMSTER NAIN DE CAMPBELL



Nom scientifique : Phodopus sungorus campbelli
Autres noms : aucun, mais souvent confondu hamster le hamster russe et/ou les hybrides

Présentation et comportement:
Originaire des montagnes Altaï (Russie, Kazakhstan, Mongolie et Chine), il est la proie des serpents et autres reptiles. Contrairement au hamster russe, il va plutôt attaquer et fuir pour avoir une chance de survie, ce qui rend cette espèce plus nerveuse et mordeuse si elle n’est pas bien sélectionnée et manipulée dès le plus jeune âge.

C'est le moins répandu des hamsters nains, à cause du fait que l'espèce ne soit pas connue des grossistes, il n'en existe donc que chez les éleveurs amateurs.

Il ressemble fortement au hamster russe pour les non-initiés, bien qu'il soit plus fin et plus anguleux, avec un pelage un peu plus long. Contrairement au hamster russe, le Campbell ne fait pas de mue hivernale.

Il en existe des dizaines de couleurs, une dizaine de marquages et plusieurs types de poils, il y a donc énormément de variétés.

C'est une espèce qui a plus tendance à se montrer en début ou fin de journée, mais quand il fait encore jour. Il arrive parfois que ces apparitions soient suffisamment longues pour permettre un contact avec le maitre, voire une sortie.

Le Campbell est le hamster dont la cohabitation est la moins risquée, mais il faut néanmoins surveiller de très près les groupes formés.




LE HAMSTER NAIN DE ROBOROVSKI



Nom scientifique : Phodopus roborovskii
Autres noms : aucun

Présentation et comportement:
Originaire de la Mongolie, de la Russie et du nord de la Chine, il doit son nom au membre d’une expérience scientifique qui en captura un exemplaire en 1894.

C’est le plus petit des hamsters de compagnie. Il mesure en moyenne 5 cm de long et pèse environ 25 à 30 grammes. Sa longévité est plus élevée que les autres hamsters domestiques, avec une moyenne de 2.5 ans à 3.5 ans.

Il a un poil plus long que les autres hamsters nains, et des pattes velues, même sur la surface plantaire.

Sa petite taille et son caractère vif et très rapide en font un animal plus difficile à apprivoiser mais très amusant à observer. Il va demander beaucoup de patience pour qui voudra le manipuler correctement. Par contre, s'il est vif et cherche à fuir, ses morsures sont plutôt rares.

Il est peu élevé par les amateurs, il est donc compliqué d'en trouver venant d'éleveurs (mais pas impossible). Il n'existe que trois couleurs (agouti, argente et cannelle) et quelques marquages.




LE HAMSTER NAIN CHINOIS



Nom scientifique : cricetulus griseus
Autres noms : aucun

Présentation et comportement:
Le hamster chinois est originaire du nord de la Chine et de la Mongolie. Il ne fait pas partie de la même famille que les autres hamsters nains. Il a été domestiqué dans les années 1920, mais a longtemps été uniquement un animal de laboratoire. Il s'est par la suite répandu comme animal de compagnie, mais n'a jamais eu le même succès que les autres espèces de hamsters.

Son physique est à mi-chemin entre les hamsters nains et le syrien. Il est assez allongé, avec pour les mâles des testicules proéminents (environ 1/3 de la longueur du corps). Sa principale caractéristique est que sa queue est plus longue que les hamsters hamsters, bien qu'encore courte. Il pèse environ 70-80 grammes. Son espérance de vie moyenne se situe autours de 2.5 à 3 ans.

Les animaux peu manipulés peuvent se révéler vifs voire mordeurs, mais ceux habitués à l'homme sont curieux, proches de leur maitres. Ils aiment beaucoup grimper, contrairement aux autres hamsters, et sont très agiles. Il vaut mieux prévoir un habitat adapté.

Même si certains éleveurs habitués en maintiennent certains en couples, les hamsters chinois se révèlent généralement très territoriaux et il est préférable de les maintenir seul dans leur habitat.

Encore peu apprécié du grand public, le hamster chinois n'a pas été beaucoup élevé et peu de mutations sont apparues. Il n'en existe qu'une seule couleur, et un marquage qui peut-être plus ou moins étendu (jusqu’à un animal entièrement blanc).



© Copyright Hamsters Club Francophone 2016

Toute copie sans la mention « Hamsters Club Francophone » interdite.

Crédits  photos : Hamsters Club Francophone, Martin Braak, Goldilock's Hamstery


Enregistrer
avatar
Stardust_Lee
Admin & éleveuse
Admin & éleveuse

Messages : 121
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 35
Localisation : Frameries (Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.noshamsters.be/hamsteropedia

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum